Sécurité sociale étudiante : ce qui change à la rentrée 2018-2019

La cotisation de sécurité sociale étudiante sera supprimée à la rentrée 2018, remplacée par une contribution « vie étudiante » La cotisation de sécurité sociale étudiante sera supprimée à la rentrée 2018, remplacée par une contribution « vie étudiante »

Suppression progressive du régime étudiant et rattachement au régime général de la Sécurité sociale, mise en place d'une contribution unique de 90 €, explication des nouvelles mesures prévues.

C'est officiel depuis le 15 février 2018 : l’Assemblée nationale et le Sénat ont définitivement mis fin au régime social des étudiants en adoptant le projet de loi relatif à l’orientation à la réussite des étudiants (article 11).

Une cotisation "vie étudiante" de 90€

Jusqu’à maintenant, les étudiants devaient obligatoirement être affiliés à une mutuelle étudiante de proximité ou nationale (LMDE) et payer une cotisation annuelle de 217 euros et une cotisation « médecine préventive » de 5,10 euros.

Avec la réforme, les étudiants verseront une contribution de 90 euros chaque année au CROUS (au lieu des 217 euros). Cette cotisation donnera également accès aux activités culturelles et sportives de l’université.

A noter que les boursiers seront exonérés de cette contribution.

Suppression progressive du régime étudiant en deux étapes

En parallèle de cette nouvelle cotisation, les étudiants qui font leur rentrée en 2018 seront rattachés au régime général. Ceux déjà inscrits resteront quant à eux attachés aux organismes délégataires – LMDE et Mutuelles régionales – jusqu’au 31 août 2019. À cette date, ils rejoindront le régime général.

Lire aussi Conditions de vie : ce qui va changer avec le Plan Étudiants

Retrouvez la marche à suivre pour vous affilier à la sécurité sociale et vous assurer d'être couverts en toute circonstance.

Fiche n5 To do List dun étudiant