David Arnaud, ancien du Master Transport, mobilité, environnement

Entretien avec David Arnaud, responsable marketing et communication de Keolis Pays de Montbéliard et ancien étudiant du Master 2 transport mobilité environnement à l’Université de Bourgogne.

Pourquoi avoir choisi cette formation ?

Après deux années de Deug en Géographie, j’ai choisi de réaliser une Licence dans l’aménagement du territoire puis de me spécialiser dans les transports de voyageurs. Ce domaine est une activité majeure de notre économie et j’ai eu envie de comprendre son mode de fonctionnement (transports ferrés, transport urbains, transports routiers,…). Cette formation a permis d’accroitre ma curiosité sur le fonctionnement des transports en commun. Après avoir réalisé un stage de fin de master dans un bureau d’études spécialisé dans le transport de voyageurs, j’ai choisi naturellement de faire ma recherche d’emploi dans ce domaine d’activité.

Quel est votre emploi actuel ?

Après mon master, j’ai directement intégré la société Keolis comme chargé d’études marketing et commerciales à la direction régionale du Grand-Est à Besançon. Aujourd’hui, je suis responsable marketing et communication au sein de la société Keolis Pays de Montbéliard qui exploite pour le compte d’une autorité organisatrice (Pays de Montbéliard Agglomération) les transports en commun de l’agglomération.

Comment avez-vous trouvé cet emploi ?

J’ai rédigé une candidature spontanée auprès du siège national Keolis à Paris et la réponse a été positive.

Qu’est-ce qui vous passionne dans le métier que vous exercez ?

Réfléchir au quotidien pour offrir une solution de transport en commun optimale à tous les habitants de l’agglomération. Nous sommes dans une notion de service public. Aujourd’hui, pour nombre de personnes (scolaires, personnes âgées, personnes avec peu de revenus,…) les transports en commun sont le seul moyen de transport.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes dans leurs démarches d’insertion ?

Le réseau social est très important dans la démarche de recherche d’emploi. Il permet d’avoir de nombreux conseils, voire d’obtenir des propositions. Il n’est donc pas tabou de dire que nous sommes à la recherche d’un emploi. Bien au contraire, le fait d’en discuter largement autour de nous permet d’obtenir de nombreuses informations.

[Propos recueillis par Frédéric Tripodi et Alexandre Alain Master euromédias]