Gaëlle Kettenhofen et Gaëlle Mittaine, anciens du Master pro E-Langues

Diplômées de cette formation en 2014, Gaëlle Kettenhofen et Gaëlle Mittaine nous parlent de leurs vécus et de leurs expériences suite au suivi de ce cursus.

Pourquoi avoir choisi le Master pro E-Langues ?

Gaëlle Kettenhofen : J'ai choisi de m'inscrire en Master Pro E-Langues pour plusieurs raisons, d'abord parce que c'est un Master pro qui nous offre la possibilité de faire un stage au 2e semestre du M2. J'ai choisi ce Master pour pouvoir continuer à étudier les langues étrangères, d'abord l'italien (j'ai une licence LLCE Italien), mais aussi pour reprendre l'anglais que j'avais arrêté durant mes trois années de licence et ainsi pouvoir retrouver un bon niveau dans cette langue que j'appréciais au lycée et qui semble indispensable de nos jours dans le monde du travail.

Enfin j'ai choisi de faire ce Master également pour découvrir une autre forme d'enseignement, avec d'autres outils plus modernes, et un public différent du public scolaire. Je trouvais que c'était une bonne opportunité pour allier mon goût pour les langues et l'enseignement à mon attrait pour les logiciels informatiques, j'ai trouvé intéressant de pouvoir allier pédagogie, langues étrangères, et enseignement à distance.

Gaëlle Mittaine : Le choix de ce master s’est fait un peu naturellement, je venais de passer un an en Irlande à enseigner le français, et la perspective de découvrir quelque chose de nouveau me plaisait. Utiliser le e-learning pour enseigner une langue m’intéressait beaucoup, et puis je souhaitais m’orienter vers la formation pour adultes aussi.

C’est une formation qui était nouvelle, et comme toutes formations nouvelles nous avons rencontré des difficultés, testé certaines choses qui pouvaient nous paraître dures ou bien inadaptées (je pense au cours du CFOAD qui nous ont beaucoup découragés, l’écart de niveau entre la première et la deuxième langue) mais surtout cette formation nous a permis de découvrir des domaines que l’on n’aurait surement jamais étudiés.

Que retenez-vous de cette formation ? Quels souvenir en gardez-vous ?

G.K : Je garde un bon souvenir de cette formation même si cela n'a pas toujours été simple et si j'ai parfois eu des doutes. Faisant partie de la première promo, nous étions la plupart du temps inconnues par les professeurs qui étaient d'ailleurs souvent très surpris de notre présence et ne comprenaient pas bien le but de notre présence et de notre diplôme. Nous avons dû à de maintes reprises expliquer et présenter notre Master.

L'avantage de cette formation est, je pense, qu'elle nous forme à être polyvalent(e)s, c'est à la fois une formation en pédagogie pour nous apprendre à créer des cours et à enseigner les langues, mais aussi une formation techniques qui nous apprend à manier des logiciels informatiques de conception et nous montre un peu toutes les possibilités qu'offre la formation à distance.

Ce Master offre (et offrira encore mieux dans les années à venir je l'espère), une formation qui nous permet ensuite d'être polyvalent(e)s et nous ouvre plusieurs portes : formateur en langues pour adultes dans des organismes de formation, concepteur pédagogique, intégrateur de contenu, ...

De plus cette formation nous permet aussi de commencer à apprendre à travailler en équipe grâce aux séquences que nous avons dû réaliser en binômes, ou toutes ensembles.

Enfin ce que je retiens aussi de cette formation c'est la très bonne ambiance avec mes camarades et amies avec qui j'ai passé ces deux années, il y a tout de suite eu une bonne ambiance dans cette promo et nous avons aussi eu l'occasion de produire un bon travail d'équipe, nous étions très complémentaires.

G.M : Ces deux années de master e-langues ont été remplies de nouvelles expériences et de challenges. Ce que je retiens aussi de cette formation, c’est le dévouement des enseignants, de la directrice du master, mais aussi des étudiantes pour que ce master puisse exister, se développer et même s’améliorer.

Selon vous, comment pourrait-on améliorer cette formation ?

G.M : Ce qui pourrait aider la formation à s’améliorer c’est peut être approfondir encore plus le domaine du e-learning. En particulier l’utilisation de logiciels spécifiques tels que Flash qui sont en général demandés lors des entretiens d’embauche ( du moins ceux que j’ai pu avoir). Et une connaissance plus poussée sur les méthodes d’enseignement (la pédagogie) de la formation pour adultes qui sont différentes de celles que l’on a pu acquérir grâce au cours de l’ESPE (même si celles-ci sont tout aussi utiles).

G.K : Cette formation peut avoir selon moi un très bel avenir si elle est améliorée comme il faut. Nous concernant certains cours n'étaient pas forcément adaptés et en tous les cas ne correspondaient pas à ce que l'on s'attendait à étudier dans le cadre de cette formation.

Il faudrait qu'il y ai plus de cours spécifiques à ce Master, plus ciblé e-learning et enseignement à distance et moins enseignement "classique" scolaire, même si cela reste utile à connaître. Il y a également un manque de cours plus "techniques", il faudrait pouvoir apprendre à se servir d'autres logiciels, comme Adobe Flash qui semble être la base pour faire de l'animation (et qui au passage est très demandé dans les offres d'emploi), ou des cours pour apprendre les bases de l'administration d'une plateforme LMS, ce qui est directement lié à la création des modules de cours.

Je pense aussi qu'il est indispensable de faire connaître ce Master, et de le différencier un peu plus des Masters Enseignement, même s'ils ont des points commun le but final et les métiers visés ne sont pas les mêmes. Il faut aussi continuer à faire connaître ce Master auprès des étudiants, car plus ils seront nombreux à s'intéresser et à s'inscrire en Master Pro E-Langues, plus le Master sera connu et reconnu, et plus il y aura de moyens pour l'améliorer.

Et enfin il serait bien d'améliorer un peu le suivi / l'aide à la recherche de stage qui a été assez compliquée pour nous toutes, peut-être essayer de contacter des entreprises prestataires en e-learning pour faire connaître le Master en milieu professionnel, et faire connaître nos compétences et notre diplôme (même si cela est sans aucun doute difficile).
Quelle est votre situation professionnelle aujourd'hui ? Si vous en êtes en exercice, en quoi consiste votre poste actuelle ?

G.K : Concernant ma situation professionnelle, à ce jour je suis toujours en recherche très active d'un emploi. D'après les retours que j'ai pu avoir sur mes candidatures mon profil semble intéresser les entreprises mais elles cherchent (trop) souvent des personnes ayant déjà une expérience professionnel et ne souhaite pas embaucher une jeune diplômée. J'ai également reçu quelques propositions pour quelques heures par mois de travail en freelance, mais cela ne me semble pas judicieux ni rentable pour l'instant.

G.M : Aujourd’hui je suis à la recherche d’un emploi dans mon domaine (la formation e-learning).Mais je suis aussi employée par le centre départementale de soutien scolaire, mon travail consiste à donner des cours particuliers à des élèves de collège et lycée. Cet emploi me permet de continuer mes recherches dans le domaine du e-learning tout en continuant à pratiquer l’anglais et l’enseignement de cette langue.

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants souhaitant se lancer dans le master pro E-Langues ?

G.M : Je ne sais pas si je peux donner des conseils aux futurs étudiants. Ce que je peux dire c’est que ce master permet de découvrir tout un pan de l’enseignement qui n’est pas souvent abordé, on pense plus facilement à l’enseignement en primaire et secondaire et pas souvent à celui à distance, au e-learning.

Ce qui m’a vraiment plu dans ce master c’est la partie informatique, technique et je pense que si les étudiants aiment enseigner et l’informatique, ce master est parfait car il permet de découvrir une méthode d’enseignement passionnante qui demande beaucoup de créativité et de patience. Ce master permet de découvrir tout un pan de l’enseignement qui n’est pas souvent abordé

G.K : Un conseil pour les potentiels futur(e)s étudiant(e)s de Master Pro E-Langues ... Je dirais qu'il faut aimer les langues étrangères et avoir un très bon niveau dans les deux langues qu'ils/elles choisiront (ce qui n'était pas mon cas et m'a posé quelques difficultés). Il faut aimer enseigner, être créatif, aimer passer du temps à travailler devant un écran d'ordinateur, et surtout savoir faire preuve de beaucoup d'adaptabilité.